Décidément ma première semaine de vacances n'aura pas été aussi productive que prévu. Faut dire que la grisaille ambiante n'aide pas non plus.

 

Un peu de tri (vraiment pour moi c'est très très compliqué)... tout mon repassage (ahhh, c'est bien ça!)... des petites bidouilles couture... et du coup c'est de nouveau le bronx chez moi... rha la la!

Mais je dois avouer que parfois c'est bon de ne rien faire. Enfin non je préfère dire que c'est bon de faire RIEN. 

Oui ça fait aussi du bien physiquement. Et puis ça fait aussi du bien de lâcher toutes les obligations. Je checke mes mails une seule fois par jour et je ne réponds qu'en cas d'extrême urgence (je n'ai pas encore eu à le faire). Il faut que les gens comprennent que je ne suis pas à disposition et corvéable à merci. Et puis... je me dis que depuis vendredi... c'était férié alors ça ne compte pas. Il me reste donc 4 jours de vacances en solo.

 

Mais alors Coline... que fais tu de tes journées?

 

Je pense. Je réfléchis. Je cogite. (Et non je n'ai pas pleuré une seule fois!)

Et je passe aussi sur vos blogs... et ça me fait aussi réfléchir. 

J'observe... le p'tit écureuil dans le jardin de ma voisine par exemple...

 IMG_0727

Je me pose des questions existencielles... du genre: "Pourquoi les cacahuètes sont toujours 2 dans leur cosse?" Ah oui je vous avais prévenus ça envoie du lourd! :D. Enfin bientôt je ne me poserai plus la question vu que mon paquet sera vide.

Ou encore... "Pourquoi dans ma belle plate-bande de fleurs dans les tons roses/beige/prune se sont glissés 1 tulipe rouge et 1 rouge et jaune?" Des rebelles, j'aime les rebelles ^^!

 

Et tout ça sans culpabiliser (ou presque). Oui parce qu'avant ça m'aurait conforté dans la vision qu'on voulait me donner de moi. C'est à dire de la grosse feignasse de base (que je ne suis pas). J'ai été enfermée là-dedans pendant 19 longues années. Toutes ces années où j'étais persuadée d'être une grosse nulle capable de rien, une fille qui faisait  tout mal et tout de travers. Jamais bien, jamais assez. Celle qui prenait toutes les mauvaises décisions (forcément quand on n'en prend aucune on ne risque pas de se planter).

 

Qu'est ce que j'ai évolué depuis ce temps là, et qu'est ce que j'en suis fière vous n'imaginez même pas! Parfois je suis fragile mais je suis capable d'affronter des montagnes. J'ai tellement à donner.... sauvage il faut juste savoir m'apprivoiser. (P'tit clin d'oeil à Créapascale ;) )

 

 

 

J'ai rencontré des personnes qui m'ont sauvé la vie en me sortant de là. C'est peut-être fort comme phrase mais une emprise est parfois vraiment terriblement destructrice!

Bref...

 

Demain je vais flâner chez Cultura... et p'têt chez Undiz... et... on verra où le vent me pousse. 

Et j'ai des bidouilles à faire pour mes 50 petits. Hé hé hé non je n'ai pas 50 enfants mais ce sont quand même mes petits :p, je vous racontrerai un jour ^^.

 

A demain mes lecteurs! Il est 23h30 faut que j'aille manger ^^